Imprimer

Partager

Vitanime, la Santé en mouvement
Rue Saint-Germain 4 - 1030 Bussigny
Ostéopathie - Yoga - Gym douce
Psychologie - Relaxation - Massage bébé

L'ostéopathie en bref

Médecine naturelle de premier recours

  • L'ostéopathie en Suisse est une médecine naturelle manuelle de premier recours reconnue qui repose sur des bases médicales solides. Elle participe donc à la santé et non au bien-être.
  • L'ostéopathe a le droit au diagnostic au même titre qu'un médecin. Il est apte à suspecter ou à poser un diagnostic donc a la capacité de suspecter ou reconnaître des maladies par un interrogatoire et un examen clinique et de déléguer un patient vers le médecin ou l'hôpital en cas de signes d'alerte.
  • L'ostéopathie fût créée en 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917).

Les troubles réversibles dits « fonctionnels »

  • L'ostéopathie est une médecine qui soigne les troubles réversibles dits «fonctionnels» par opposition aux troubles irréversibles dits «organiques» dont la structure est atteinte.
  • Une lésion de structure et un trouble fonctionnel peuvent se localiser dans une même zone et sont susceptibles de créer un symptôme similaire.
  • L'examen complémentaire d'imagerie du médecin (radiographie, IRM, scanner, échographie) diagnostique les lésions de structures et l'examen de la mobilité par un ostéopathe diagnostique les troubles fonctionnels.
  • Tant qu'un diagnostic de mobilité n'a pas été effectué par l'ostéopathe, il est difficile d'être certain que le symptôme n'est dû qu'à la lésion organique.

« Le mouvement c'est la vie »

  • « Le mouvement c'est la vie » est le plus grand pilier de l'ostéopathie. Tant qu'il y a un mouvement adéquat, il y a une capacité d'adaptation. Lorsque le mouvement est perturbé, les troubles fonctionnels apparaissent et le signal d'alarme retentit...c'est le symptôme ! Si la cause du problème n'est pas (ou mal) soignée alors survient la maladie puis la mort qui signe la disparition totale du mouvement.
  • L'ostéopathie s'occupe uniquement de restriction de mobilité. Son rôle est donc de redonner de la mobilité.
  • En cas de prise en charge ostéopathique, le but est de redonner - grâce aux manipulations - de la mobilité à diverses zones clés bien ciblées (articulations, muscles, fasciae, organes, viscères, crâne, appareil circulatoire) en lien avec la symptomatologie afin de rétablir un fonctionnement adéquat (en fonction des capacités en l'état actuel du patient) et donc de diminuer ou de faire disparaître les symptômes.

Une prise en charge individuelle et globale (holistique)

  • Chaque patient bénéficie d'une prise en charge personnalisée car la norme de chaque patient est prise en compte. L'ostéopathie fait partie des médecines naturelles donc s'occupe de malades et non de maladies.
  • La prise en charge ostéopathique est dite holistique. L'ostéopathie s'occupe donc de chaque patient de la manière la plus globale possible, ce qui signifie qu'elle s'intéresse à l'ensemble du fonctionnement du patient ainsi qu'à sa vie. Cela comprend donc la manière dont ce dernier a utilisé et utilise actuellement son corps : traumatismes, ergonomie (au travail, sport, etc.), adaptation suite aux divers antécédents du patient (maladies, opérations, traumatismes physique et psychique, ...).
  • Le corps et l'esprit sont indissociables. L'état d'esprit et le corps s'influences mutuellement. Le psycho-somatisme et le somato-psychisme sont donc pris en compte à valeur égale.